Insolites de la finance

Posted by

Ce qui est intéressant dans la finance, c’est que la courbe financière ne stagne pas. Que ce soit dans les marchés boursiers, dans les bénéfices de l’entreprise ou tout simplement dans les chiffres d’affaires annuels, l’on peut constater la vie dans le monde la finance. Par cette personnification, on entend que la finance a une durée de vie qui peut être qualifiée de longue.  Depuis son commencement jusqu’à aujourd’hui, des péripéties se sont alternées. Des hauts et des bas, comme dans la vie de tout individu. Aujourd’hui, nous vous proposons de voir des actualités insolites.

La finance : une longévité déjà assurée

Les types d’entreprises cotés en bourses ne cessent d’augmenter. Cette augmentation est aussi valable au niveau du caractère de ces sociétés. En effet, plus la recherche scientifique avance, plus des affaires sont créées. Or, les recherches scientifiques sont loin d’être arrivées à leurs termes. Aux dernières nouvelles,  le whisky pourrait devenir la nouvelle source de profits du futur. Pour être plus exact, le biobutanol contenu dans le whisky peut être utilisé comme carburant. La première voiture d’essai a été lancée récemment. Dans un monde où l’enjeu du réchauffement climatique est plus qu’urgent, cette découverte s’avère être une trouvaille. Par contre, une question se pose : cela va-t-il créer un clash dans un monde où le pétrole est une référence en finance ?

Un singe comme héritier

Lorsqu’il s’agit d’argent, il faut s’attendre à tout. En Inde, un couple qui ne savait que faire de leur argent a décidé de le léguer à leur singe. Considérant que ce dernier leur a servi pour gagner cet argent, le couple a considéré cette action juste.  N’ayant pas d’enfant,  cette décision est pour eux des plus légitimes et faciles à prendre. La somme en question ne se limite pas à quelques millions d’euros mais bien des milliards. Le couple a également prévus une fondation afin que l’animal soit bien pourvu après leur mort. Cette déclaration se présente comme une litote, si l’on considère la somme léguée au singe.